Haut Potentiel - Amis des Zèbres, bonjour ! Index du Forum Haut Potentiel - Amis des Zèbres, bonjour !

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Où trouver les caractèristiques des non HP?
Aller à la page: <  1, 2
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Haut Potentiel - Amis des Zèbres, bonjour ! Index du Forum -> Informations -> "Définitions" et caractéristiques des surdoués
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Zalie


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2014
Messages: 34
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 14:44    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Kadja c'est quel test que tu as passé en janvier? 


Si pas un "officiel" je crois que ça vaut la peine de le repasser....


J'envisage de passer le test officiel aussi, on verra, ça fait son chemin. 
_________________
confirmée HP - WAIS IV - avril 2015
Revenir en haut
Kadjagoogoo


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2014
Messages: 211
Localisation: Lyon
Emploi: Diletante crasse
Date de naissance: 31/07/1977
Masculin

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 17:59    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

Zalie a écrit:
Kadja c'est quel test que tu as passé en janvier? 


Si pas un "officiel" je crois que ça vaut la peine de le repasser....


J'envisage de passer le test officiel aussi, on verra, ça fait son chemin.


Eh bien je n'ai alors pas eu le curiosité (chose rare chez moi ! J'étais sans doute impressionné, stressé même, par l'enjeu  ) de regarder par dessus la table du psychologue qui me l'a fait passer. En faisant quelques recoupements, de durée et de contenu, il se pourrait bien qu'il se soit agit du test le plus probable : le WAIS IV. En effet, lorsque je cherche sur Google avec les caractéristiques prégnantes de mon test - questions de culture générale, définir précisément le sens d'expressions/proverbes, mémoriser et recracher telles quelles ou dans le sens inverse des suites numériques +/- longues -, j’atterris sur ce forum analogue au nôtre, et notamment sur ce topic dédié : http://www.zebrascrossing.net/t3374p140-wais-iv-qui-a-passe-le-test


J'aimerais poursuivre cette "mise en bouche". Car cela m'a surtout donné envie d'en savoir davantage, malgré le résultat assez peu concluant (un médiocre score de 110 pour le QI). D'autres "talents" se sont alors fait jour - telle une "sensibilité extraordinaire à l'ambivalence des choses" - que le psy a valorisé comme étant au moins aussi important que l'intelligence pure qu'il s'agissait de mesurer là.

Je ne peux que t'inviter à faire la démarche d'entreprendre ces tests de ton côté, soit pour avoir la confirmation que ton QI est effectivement probant, soit pour comprendre que tu as d'autres particularités tout aussi intéressantes, à développer et cultiver, si possible.   
_________________
"J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi." [Antonin Artaud]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Zalie


Hors ligne

Inscrit le: 10 Oct 2014
Messages: 34
Localisation: Bruxelles

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 18:27    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

Oui ça devrait être le WAIS IV. Normalement un bon psy qualifié pour cette problématique sait dire si qqun a sous-performé. Il suffit que tu aies mis trop d'enjeux pour avoir foiré pas mal de questions... Je ne pense pas que mon mari ait eu des questions de culture générale mais de vocabulaire par contre. Il a passé le WAIS IV tout récemment. Il a été revu en 2011 ce test. Si passé avant 2011 ça vaut aussi la peine de le repasser...

Et si tu prends des médocs type antidépresseurs, somnifères, ça altère ta mémoire même à très court terme et sur le QI performance c'est bcp moins probant !!!! 
Ici je prends un truc pour dormir et j'ai une mémoire vraiment catastrophique, j'essaye d'arrêter, de me forcer à retenir, c'est flippant!
_________________
confirmée HP - WAIS IV - avril 2015
Revenir en haut
Kadjagoogoo


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2014
Messages: 211
Localisation: Lyon
Emploi: Diletante crasse
Date de naissance: 31/07/1977
Masculin

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 19:40    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

Zalie a écrit:
Oui ça devrait être le WAIS IV. Normalement un bon psy qualifié pour cette problématique sait dire si qqun a sous-performé. Il suffit que tu aies mis trop d'enjeux pour avoir foiré pas mal de questions... Je ne pense pas que mon mari ait eu des questions de culture générale mais de vocabulaire par contre. Il a passé le WAIS IV tout récemment. Il a été revu en 2011 ce test. Si passé avant 2011 ça vaut aussi la peine de le repasser...


Bah pour ma part, j'ai passé le test en janvier, donc... Je l'ai trouvé assez cheap, en fait, moins concluant en tout cas que le test de Rorschach associé, que j'ai trouvé plus amusant et stimulant que le test de QI ("Alors là je vois un coléoptère mutant, et puis là un duo de kalashnikovs armées, et puis la vulve de Maman..."   lol).
Et tu me permets de comprendre que mon test a pu effectivement être biaisé par les anxiolytiques que je prenais alors, pour affronter la grave crise professionnelle que je traversais à ce moment-là (c'est d'ailleurs mon employeur, hostile, qui m'avait alors envoyé me faire examiner par la médecine du travail, convocation qui a débouché sur ces tests parce que les psys m'ont trouvé moins "psychotique et dangereux" (la thèse de mon employeur) qye potentiellement doué. Le psy qui m'a fait passé le WAIS a ainsi carrément évacué la question du test à la fin, pour se concentrer sur mes particularités et le fait que j'étais, je cite "probablement trop intelligent pour bosser avec des gens pareils" ! 


Je t'invite donc à ne pas totalement te focaliser sur le résultat de ton futur test, tout comme sur celui que passe actuellement ta cadette : nous valons mieux que ces estimations systématiques, enfin je crois. 
_________________
"J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi." [Antonin Artaud]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
nox


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2014
Messages: 54
Localisation: Belgique
Date de naissance: 03/06/1988
Alternatif

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 21:59    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

 
Citation:
 Le psy qui m'a fait passé le WAIS a ainsi carrément évacué la question du test à la fin, pour se concentrer sur mes particularités et le fait que j'étais, je cite "probablement trop intelligent pour bosser avec des gens pareils" !
C'est aussi ce qui est arrivé à ma mère, tiens. Elle, ce n'était pas la médecine du travail mais il se trouvait qu'elle avait une amie psy spécialisée dans la douance, et qui a tenu à lui faire passer un test pour confirmer ses doutes.


Je suis du même avis que Kadja. Je ne pense pas qu'un test puisse mesurer de l'intelligence pure de toutes façons, c'est un concept absolument absurde en soi puisque différents types d'intelligences fonctionnant via différents méchanismes existent. Comment pourrait-on prétendre qu'un système est plus pur que l'autre ? C'est étriqué comme vision, typique d'un besoin de mesurer et quantifier pour se rassurer avec des chiffres. C'est une question de contrôle et plus une question de définition, puisque une définition inadaptée n'est qu'une assomption erronée. Or, c'est bien à nous définir que nous aspirons.


Je n'ai pas passé de tests jusqu'à présent, notamment parce que ça coûte cher et que je vis déjà dans la privation, mais je suppose qu'on m'en fera passer d'office pour le diagnostique Asperger programmé pour moi l'an prochain (je ne sais pas ce que ça donnera mais autant être fixé).
Revenir en haut
Kadjagoogoo


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2014
Messages: 211
Localisation: Lyon
Emploi: Diletante crasse
Date de naissance: 31/07/1977
Masculin

MessagePosté le: Sam 15 Nov 2014 - 22:13    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

Nox, je te rejoins fondamentalement quant à la légitime revendication d'une alternative, farouche irréductible aux sacro-saintes expertises et autres statistiques. Ma propre expérience des tests m'a vu saisir la nature artificielle de cet examen et de l'entreprise même qu'elle prétend être : une estimation précise d'un potentiel, par essence diffus, virtuel et évolutif - fluctuant (les psychotropes, opiacés ou pharmacopée, peuvent l'altérer, déjà, voire même le simple tabac, c'est dire...). Cela m'apparaît comme quelque peu antinomique, aux bornes de l'oxymore, presque.


Je vis actuellement comme toi dans la privation (sans même le RSA, revenu minium social) et je n'ai donc pas le luxe de consacrer une sommes d'argent (oénreuse, qui plus est) à ces tests que je conteste par le principe de cette contradiction aberrante que je stigmatise plus haut.


Dis donc, j'ai décidément plus d'un point commun avec ta mère...   Ainsi qu'avec son fils, donc !   
_________________
"J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi." [Antonin Artaud]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
Zou


Hors ligne

Inscrit le: 14 Nov 2014
Messages: 9
Localisation: Belgique
Emploi: Etudiante
Date de naissance: 08/12/1989
Féminin

MessagePosté le: Lun 17 Nov 2014 - 04:29    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

Citation:
 Le simple fait que vos psys, à toi et Zip', se complaisent dans un simple rejet de vos demandes témoignent de l'imcompréhension même de ce qui nous trouble. C'est aussi pour ça que je ne vais pas voir de psy : soit on fait face à un mur qui veut nous remettre dans une case proprette et normale, nous "soigner", soit on fait face à l'extrême opposé qui tente de mettre les gens sur des piédestals et briller de par le fait de communiquer avec des être "supérieurs".  



Je suis tout à fait d'accord avec l'opinion de Nox à ce sujet. Je suis complètement indignée face à la réaction de certains psys (qui sont censés accompagner une personne et non pas la juger) qui décident qu'une identification à un certain groupe, en l'occurrence celui des personnes à haut potentiel, n'a pas lieu d'être, et qui rejettent cette demande d'un revers de la main. De quel droit ces psys décident-ils que cette identification n'est pas justifiée, n'est pas pertinente, n'a pas de sens, d'importance? A partir du moment où la personne qu'ils accompagnent aborde le sujet, c'est que ça a du sens pour elle il me semble! Et la moindre des choses de la part du psy serait d'au moins considérer cette demande et d'en discuter plus longuement... 


Je ne suis pas particulièrement pour les étiquettes collées sur les fronts. Pour moi il est impossible d'enfermer quelqu'un dans une catégorie de personnes bien déterminée, car ces catégories sont rarement clairement délimitées, elles se recouvrent entre elles sur certains aspects, et leurs frontières sont floues. Mais à partir du moment où ce qu'une étiquette (un nom, un concept) recouvre pour une personne a du sens pour elle et l'aide à avancer, où est le problème? 




Pour en revenir au sujet de départ, je ne pense pas qu'il existe une liste des caractéristiques de personnes non HP. C'est peut-être une comparaison malheureuse, mais j'ai l'impression que ce serait un peu comme demander une liste des caractéristiques des personnes qui ne souffrent pas de telle ou telle maladie, ou des non-autistes, ça n'a pas vraiment de sens... Je pense que les listes de caractéristiques HP reprennent des traits qu'on retrouve particulièrement souvent dans cette "population" particulière, mais ce n'est pas pour autant que chaque personne HP présente TOUTES ces caractéristiques (au contraire, les profils peuvent être très différents il me semble), et ça ne veut pas dire non plus que les personnes non HP ne présentent jamais ces caractéristiques. D'où cette impression que toutes les caractéristiques citées pourraient se retrouver chez tout le monde...


Mon hypothèse pour répondre à cette question, ce serait que ce qui distingue les HP des non HP, c'est le "nombre" de caractéristiques de cette liste qui sont présentes, et leur "intensité/coloration particulière". Et ce nombre élevé et cette coloration particulière découleraient du mode de fonctionnement général qui est particulier à la personne HP. Je m'explique : prenons une personne non HP qui soit hyperémotive (il me semble que ça existe). Prenons maintenant une personne HP hyperémotive aussi. Il est probable qu'EN PLUS de cette hyperémotivité, la personne HP soit également hypersensible (d'un ou plusieurs des sens), qu'en plus elle soit perfectionniste, qu'en plus elle soit particulièrement créative, qu'en plus elle ait tendance à penser à toute vitesse et dans tous les sens... Et son hyperémotivité ne se manifeste pas forcément de la même manière que la personne non HP, ni dans la même mesure, et elle peut ne pas y réagir/la gérer de la même manière non plus. Je ne sais pas si je suis claire... J'aimerais pouvoir reproduire le petit schéma dans ma tête qui me semble tellement plus clair que mes explications détaillées ^^ Ce n'est qu'une hypothèse bien sûr, mais elle permettrait d'expliquer cette sorte de continuum et cette frontière floue entre les "catégories" HP/non HP.  




Citation:
 C'est un sujet très intéressante que tu relèves là, Zalie. Je me pose aussi beaucoup la question.Cette peur quelque part que ça soit une supercherie...
 


Je ne crois pas que ce soit une supercherie, mais j'ai partagé cette peur et il m'arrive encore de douter et de me demander si tout cela n'est pas une belle invention destinée à rassurer les personnes qui rencontrent des difficultés particulières. Il existe néanmoins une base scientifique qui "justifie" la distinction entre personnes HP et non HP de manière plus "objective". Une étude a par exemple montré que le développement du cortex (préfrontal) se faisait de manière différente chez les enfants dont le QI est moyen (83-108), chez ceux dont le QI est élevé (109-121), et chez ceux dont le QI est supérieur (122-145). Mais il ne s'agissait que du QI ici. D'autres études se sont focalisées sur les "hyperstimulabilités" (overexcitabilities en anglais) et ont démontré que celles-ci étaient plus souvent retrouvées dans la population des individus surdoués par rapport à la population normale. Maintenant je pense qu'il existe des personnes au QI élevé mais qui ne sont pas HP, et des personnes HP qui n'ont pas obtenu les fameux 130 au test de QI. La question n'est pas là ici, je cherchais juste à indiquer que la distinction HP/non HP n'est pas uniquement déterminée par des facteurs subjectifs (tels que les tests d'intelligence et l'auto-identification).


En ce qui concerne les tests de QI ou d'intelligence justement, je suis d'avis qu'il faut les prendre pour ce qu'ils sont, c'est-à-dire des outils imparfaits qui ne peuvent déterminer des certitudes, mais seulement donner une idée du profil de personnalité de l'individu qui les passe. Et, comme le répètent assez souvent les livres traitant du sujet HP, un test de QI isolé n'est pas suffisant pour détecter un haut potentiel ; il arrive qu'une personne dont le QI a été estimé via un test à moins de 130 soit tout de même déclarée HP, sur base d'autres traits de personnalité et de l'analyse de son fonctionnement global. Surtout quand on sait avec quelle facilité un test de QI peut être "raté", saboté, ou influencé par des facteurs extérieurs tels que des médicaments ou l'état de santé de la personne (fatigue, dépression, anxiété...) 
_________________
L'indécision constante est le seul moyen de ne jamais se tromper sans jamais avoir raison.
Revenir en haut
nox


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2014
Messages: 54
Localisation: Belgique
Date de naissance: 03/06/1988
Alternatif

MessagePosté le: Lun 17 Nov 2014 - 20:16    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

*applaudit*


Excellent post, Zou, je suis complètement de ton avis. Ce n'est pas juste une question de critères mais la façon dont ils se manifestent. Peut-être qu'une approche comportementaliste de la question serait intéressante.
Je dois néanmoins dire qu'il me semble avoir noté peut-être un point qui se retrouve plus souvent chez les personnes HP que chez les non-HP : l'intégrité morale. Il me semble qu'elle est plus élevée chez nous, que nous avons tendance à vouloir rester davantage honnêtes et fidèles à nos valeurs, ce qui peut nous mettre en défaut par rapport aux autres qui ne se privent pas de tricher, manipuler, outrepasser les limites, etc. Pour prendre un exemple concret :


  • Je peux détecter les failles d'un système et les exploiter à mon avantage, ne faisant donc pas d'infraction de cette façon, mais je reste toujours désavantagés face à ceux qui transgressent purement et simplement les règles pour arriver à leurs fins. Pourtant, malgré cette injustice, je continue à respecter les règles, au risque de me retrouver coincé dans un engrenage et victime de harcèlement moral dont la seule échappatoire est de m'extraire du jeu, puisque je suis le seul à en respecter les règles.



Je pense que c'est aussi cette intégrité morale qui nous pousse à douter de nous, à chercher la perfection pour ne duper personne (un travail mal fait est une arnaque), et à douter de cette étiquette HP, car nous avons conscience que les outils de mesure sont imparfaits, et laissent donc la porte ouverte à l'erreur. Or nous ne voulons arnaquer personne. Peut-être qu'une étude sur les tests d'alignement des personnes HP serait intéressante, mais avec, bien sûr, un test correctement orienté de façon à faire ressortir une loyauté pour les valeurs et non pour les lois.
Revenir en haut
babbounne


Hors ligne

Inscrit le: 10 Mar 2015
Messages: 1
Localisation: belgique

MessagePosté le: Mar 10 Mar 2015 - 16:25    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

Bonjour,


je constate que vous avez passé la Wais IV, serait-il possible de connaître les coordonnées (en MP si vous préférez) des psys chez lesquels vous l'avez passée?


merci ;) 
Revenir en haut
Kadjagoogoo


Hors ligne

Inscrit le: 07 Oct 2014
Messages: 211
Localisation: Lyon
Emploi: Diletante crasse
Date de naissance: 31/07/1977
Masculin

MessagePosté le: Mer 11 Mar 2015 - 19:07    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

Désolé, Babboune, je ne vais hélas pas pouvoir te répondre car, d'une part, je vis en France, et d'autre part, je n'ai pas véritablement passé la WAIS IV. J'espère que d'autres ici, tes compatriotes, pourront t'aider. 

Je te rejoins, Nox, pour trouver lumineux le post de Zou, qui détaille et distingue opportunément les nuances entre HP et non-HP, en nous démontrant de façon limpide - quoi qu'elle en pense !   - que si la frontière est ténue entre les deux, elle n'en est pas moins réelle et discernable dans ce faisceau de critères, de particularités réunis chez le HP, là où le non-HP ne possédera au mieux qu'une seule d'entre elles, voire un peu plus, mais pas suffisamment en tout cas à cocher dans la liste des critères officiels pour être sérieusement déclaré "zèbre" - et il n'en est pas à plaindre pour autant, d'ailleurs.

Pour ajouter un supplément de discrédit aux sacro-saints tests de QI, rappelons la définition pénétrante d'Edgar Morin : « L'intelligence, ce n'est pas seulement ce que mesurent les tests, c'est aussi ce qui leur échappe. » 

Nox, je te rejoins aussi totalement pour isoler encore cette autre particularité chez les zèbres : une intégrité morale érigée en code de l'honneur, à l'aune duquel serait mesurée notre valeur intrinsèque, de façon considérablement plus intransigeante que ne le font la plupart des autres (neuro-typiques).
Je t'invite à lire cet autre topic créé sur un forum connexe, sur ce thème d'un refus systématique de la médiocrité chez les zèbres, qui les pousse souvent à la souffrance morale, faute de parvenir à vivre en accord avec cet idéalisme implacable qui finira par nous intoxiquer à force de se retourner contre nous, qui aspirons à la probité dans un monde sans vergogne - le nôtre.
_________________
"J'ai pour me guérir du jugement des autres, toute la distance qui me sépare de moi." [Antonin Artaud]
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur Skype
nox


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2014
Messages: 54
Localisation: Belgique
Date de naissance: 03/06/1988
Alternatif

MessagePosté le: Mer 11 Mar 2015 - 19:27    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

Il me semble que les zèbres ont aussi peut-être pour certains plus de difficulté à accepter les compliments, non ? Enfin, c'est quelque chose qui se retrouve souvent chez les aspies, le fait de ne pas avoir comment réagir lorsqu'on est complimenté sur la réalisation de quelque chose qui nous semble facile ou normal qui du coup peut pousser à la minimisation : "pas besoin de me remercier, ce n'était vraiment pas grand chose pour moi", "n'importe qui aurait fait la même chose, non ?", "si je ne l'avais pas fait je m'en serais voulu de toutes façons donc c'est aussi un service que je me rends", etc... Et pourtant on le sait bien que c'est exceptionnel pour les autres, ou que non, ils n'auraient pas eu la décence morale de faire ce choix, mais parce que le choix nous paraissait évident ou que la réalisation était plus facile pour nous, les louanges perdent de leur mérite et deviennent embarrassantes.


Je me trompe peut-être mais j'ai tendance à penser que ce trait de caractère n'est pas neuro-typique même s'il peut florir chez des personnes sans diagnostique. Un peu comme un "ça aurait pu... mais ce sera peut-être pour plus tard dans la descendance."
Revenir en haut
La Bête


Hors ligne

Inscrit le: 20 Jan 2012
Messages: 970
Localisation: Montréal
Emploi: avocate du diable
Date de naissance: 12/04/1988
Féminin

MessagePosté le: Dim 15 Mar 2015 - 23:50    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

nox a écrit:
Et pourtant on le sait bien que c'est exceptionnel pour les autres, ou que non, ils n'auraient pas eu la décence morale de faire ce choix

Pas toujours… J'imagine qu'avoir une famille de HP n'aide pas à réaliser que tout le monde n'a pas les mêmes facilités, la même perception aiguë du monde, mais jusqu'à la fin de l'adolescence, j'avais du mal à envisager que certaines choses ne coulent pas de source pour les autres comme pour moi.

J'étais persuadée que n'importe qui pouvait parvenir aux mêmes résultats avec un peu de passion, de volonté et quelques conditions favorables minimales.
Et les gens injustes et désagréables étaient à mes yeux doublement machiavéliques et cruels parce qu'ils ne pouvaient pas ne pas se rendre compte du mal qu'ils faisaient, pour moi ils le faisaient donc forcément à escient, en prenant toute la mesure des sentiments et de la souffrance qu'ils suscitaient. Ça m'a pris un moment de réaliser qu'on pouvait être méchant par simple bêtise ou ignorance (je l'ai notamment réalisé après avoir moi-même réalisé que j'avais été maladroite et blessante involontairement à certaines occasions). J'ai ensuite eu le travers inverse de trouver des excuses à tout le monde, d'imaginer un grand cœur à tous les bad boys, une ingénuité à tous les bullies, et m'en suis pris plein la tronche presque volontairement, désireuse de sauver le monde de toutes ses aigreurs mal pansées.

Bref, prêter ses propres caractéristiques aux autres n'est pas un travers qui ne touche que les neuro-typiques…

Citation:
mais parce que le choix nous paraissait évident ou que la réalisation était plus facile pour nous, les louanges perdent de leur mérite et deviennent embarrassantes.

Se sentir comme un géant qui vient de déplacer un petit caillou et qu'on couvre d'honneurs...

Citation:
Je me trompe peut-être mais j'ai tendance à penser que ce trait de caractère n'est pas neuro-typique

Un neuro-typique peut refuser les compliments, mais pour d'autres raisons. Par simple manque d'estime de soi par exemple. Ou par narcissisme inversé.
Revenir en haut
nox


Hors ligne

Inscrit le: 04 Juil 2014
Messages: 54
Localisation: Belgique
Date de naissance: 03/06/1988
Alternatif

MessagePosté le: Lun 16 Mar 2015 - 02:57    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP? Répondre en citant

Vrai, il faut parfois un peu de temps pour prendre conscience de certaines choses, mais je pense qu'on se rend tout de même assez souvent compte à quel point beaucoup de personnes se comportent d'une façon qui nous semble impensable pour nous-même, et que c'est parfois même considéré comme "normal". Ce qui peut parfois être très frustrant quand on se rend compte qu'on se fait sans cesse couillonner parce qu'on est le seul "imbécile" à respecter les règles d'un système corrompu par le reste des utilisateurs. Il y a toujours des égoistes profiteurs pour abuser de ce qui a été pensé pour le bien de tous, ce qui fait que par la nature animale de notre espèce, tout système a une courte durée de vie avant que l'abus ne le grippe.


Pour ce qui de la neurotypicalité, j'ai tendance à penser que ça ne concerne pas seulement l'ensemble du fonctionnement mais aussi, à moindre échelle, des mécaniques précies. On en revient à la norme dominante et aux minorités, je suppose. Le manque d'estime de soi a beau être relativement courant, ce n'est pas une donnée caractéristique majoritairement répandue. De fait, bien que présente chez des personnes neurotypiques, ce trait en lui-même ne constitue pas un critère de neurotypicalité, ni n'induit à lui-seul un possible diagnostique de profil atypique. Ce que j'essaie de dire maladroitement, c'est que certains traits de caractère se retrouvent proportionnellement plus dans certains profils psychiques, de sorte que l'on peut se demander de quelle façon ils entrent dans la composition structurelle de notre esprit ...d'un point de vue neuropsychique. Se pourrait-il par exemple que la redondance d'un trait de caractère spécifique dans une famille soit dû à un caractère génétique, qui, combiné à d'autres, peut induire la création d'une personne, par exemple, soit neurotypique, soit HP en fonction du patrimoine génétique sélectionné.
(Encore une fois il ne s'agit toujours pas d'un discours eugénique, il faut de tout pour faire un monde et l'eugénisme est donc par essence voué à la destruction de l'espèce --comme on le voit chez les animaux de race "tarés" par les croisements)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 11:16    Sujet du message: Où trouver les caractèristiques des non HP?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Haut Potentiel - Amis des Zèbres, bonjour ! Index du Forum -> Informations -> "Définitions" et caractéristiques des surdoués Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com
Votez pour ce site sur Weborama !