Haut Potentiel - Amis des Zèbres, bonjour ! Index du Forum Haut Potentiel - Amis des Zèbres, bonjour !

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

[Article] La pseudo-science des surdoués

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Haut Potentiel - Amis des Zèbres, bonjour ! Index du Forum -> Mais encore? -> Liens
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Blue
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mai 2011
Messages: 699
Localisation: Bxl
Date de naissance: 03/04/1989
Féminin

MessagePosté le: Sam 2 Déc 2017 - 08:35    Sujet du message: [Article] La pseudo-science des surdoués Répondre en citant

PublicitéSupprimer les publicités ?
Hello ! 

En ce début de weekend, voici un article un petit peu différent des nombreux livres et émissions proposées sur le haut potentiel et sa liste de caractéristiques longue comme le bras. Franck Ramus et Nicolas Gauvrit nous proposent une approche basée davantage sur les études scientifiques disponnibles que sur les observations dans le quotidien de certains surdoués et remettent ainsi en question cette fameuse idée que le surdoué serait différent de manière multiple et plus facilement malheureux que d'autres.

Et vous, un avis ?

http://www.scilogs.fr/ramus-meninges/la-pseudoscience-des-surdoues/
_________________
Avez-vous lu la Charte du forum ? Tiens! Que se passe-t-il de neuf dans vos Présentations ? Un truc à ajouter ? :)
- Toi aussi, tu as vieilli.
- Il paraît que c'est le meilleur moyen de ne pas mourir jeune.
~> Approximativement "Toto le héro"
Revenir en haut
sbs


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2017
Messages: 41
Localisation: Belgien
Date de naissance: 01/01/1900
Masculin
Type HP: Mixte HPI-HPE

MessagePosté le: Mar 5 Déc 2017 - 14:39    Sujet du message: [Article] La pseudo-science des surdoués Répondre en citant

Bonjour,


Merci pour cet article, Blue. Il est très intéressant. Quelques remarques personnelles:

– Je suis assez d'accord avec l'auteur en ce qui concerne le biais d'échantillonnage:
 
Citation:
En effet, qui va consulter un psychologue ou un psychiatre ? Les gens qui ont des problèmes

Citation:
ceux qui généralement réussissent brillamment scolairement et professionnellement, et qui, s’ils font parler d’eux, ne le font jamais en tant que surdoués puisqu’ils n’ont jamais passé de test et n’ont jamais été identifiés comme tels. Ceux-là sont ignorés des psys, des associations, des sites internet, des livres spécialisés et du discours médiatique sur les surdoués.


– Par contre:
 
Citation:
tout comme est fausse l’hypothèse que les enfants surdoués produisent un foisonnement d’idées incontrôlables


C'est pourtant l'histoire de ma vie...


 –
Citation:
il ne s’agit pas ici d’une différence qualitative, mais quantitative.

Veut-il dire que penser plus permet de penser mieux? Et penser moins de penser moins bien?

Ce qui différencierait Einstein de Nabila, ce serait qu'Einstein pensait plus mais non mieux?

Et qu'est-ce que penser "mieux"? (Bonne question.)


 –
Citation:
Les enfants au QI moyen fonctionnent de la même manière que ceux ayant un QI plus élevé. Ils ont eux aussi de nombreuses idées à partir d’un point de départ unique… ils ont simplement, en moyenne, un peu moins d’idées.

Admettons. Mais quel genre d'idées?

 

Citation:
L’opposition entre une pensée linéaire et une pensée en arborescence n’est pas appuyée à notre connaissance par des études scientifiques.

Là, par contre, je suis prêt à le croire. Je cherche d'ailleurs des études médicales qui montreraient des différences structurelles au niveau cérébrale entre HP et non-HP. Personne n'aurait ça sous la main?



Citation:
De nombreux mythes sur la précocité sont colportés, dont le trait commun est de faire des « surdoués » des victimes et de la précocité une pathologie. Ces légendes noires de la précocité intellectuelle sont diffusées par beaucoup de personnes de bonne foi qui côtoient des surdoués ayant de véritables difficultés.

J'aurais tendance à dire qu'il a raison: dans un environnement positif, la douance est une chance et non une malédiction. Reste à trouver l'environnement positif...
_________________
Memento mori!
Revenir en haut
Exile
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2017
Messages: 203
Localisation: Braine-l'Alleud
Date de naissance: 08/05/1987
Masculin

MessagePosté le: Lun 11 Déc 2017 - 16:11    Sujet du message: [Article] La pseudo-science des surdoués Répondre en citant

Merci pour l'article, Blue !
C'est lu et apprécié !

C'est bien d'avoir des articles sérieux, avec chiffres, études, méta-analyses, etc. à l'appui, pour s'opposer ou, du moins, nuancer la tendance générale. Ça a du bon et il faudrait lui faire écho pour l'amplifier. Ça pousserait peut-être les spécialistes, au minimum, à se remettre en question et/ou faire évoluer le débat, le diagnostic, etc.

Je suis assez d'accord avec l'article dans son ensemble.

Si l'on considère que les HPs sont à QI>120-125, disons qu'il y en aurait 4-5% dans la population (2% et des rawettes pour les >130). Aujourd'hui, on a l'impression qu'il y a 1/3 de la population qu'il l'est. J'ai déjà entendu quelques fois au boulot des parents dire "Oui, mon enfant a des soucis mais il est HP.". Bah OK, souci clôturé alors: mon gosse est HP et en fait, ce sont les autres qui sont stupides et n'ont rien compris.
Mon gosse est en décrochage, il est HP car le système scolaire ne lui est pas adapté (les bougres).
Mon gosse ne sait pas écrire, il est HP parce qu'il est dans son imaginaire, c'est trop concret pour lui et pis, il a une petite trentaine de dys. Dju !, mon gosse a un problème, pourquoi tant d'intolérance ?!
Mon gosse ne sait pas s'intégrer, il est HP parce qu'il est différent des autres.
Mon gosse est un grossier merle, il est HP parce qu'il n'aime pas l'autorité, je suis incapable d'éduquer mon gosse et c'est un enfant Roi (merci la Suède !).
Mon gosse est un sale gosse, il est HP parce que... c'tout et ça me décharge, en tant que parent, de toute responsabilité.

Bien sûr, ce sont des caractéristiques d'un HP probable quand elles sont plus ou moins réunies en nombre. Ici, le souci est que des parents font de l'auto-diagnostic quand un gosse a juste un souci qui a de multiples causes sauf leur QI (plus que probablement), des spécialistes déclarent des personnes comme étant HPs à la pelle (ou disent à de véritables HPs qu'ils n'en sont pas parce que ces psys n'y "croient" pas - comme si tout était une question d'y croire ou pas, comme croire au Père Noël) et les associations voient des HPs partout (coucou Thierry !).
Du coup, surtout les parents créent, petit à petit, une société de futurs idiots insupportables qui se prendront pour des génies.

Le problème ensuite est que l'on peut mettre personne et tout le monde à la fois dans ce panier HP (cfr. ce que je disais dans un autre sujet). Il semble y avoir autant de "types" de HP que de caractéristiques. Du coup, ça entraîne les conséquences néfastes d'effectivement diagnostiquer peut-être à tort certains et d'en "bannir" d'autres tout aussi erronément, ainsi que de voir de peut-être vrais HPs se demander s'ils en sont réellement et continuer à se torturer parce qu'ils n'arrivent pas à cocher toutes les cases d'une liste de caractéristiques.
C'est un peu ça le souci de cette "théorie": il n'y a rien de figé pour le diagnostic. Ce n'est pas comme une maladie où on peut lister des symptômes, faire des tests pour vérifier si, oui ou non, une personne en est atteinte. Ici, c'est totalement aléatoire et c'est bien ça tout le problème.

Je ne vois pas trop comment arriver à diagnostiquer correctement un HP puisque le test QI ne teste qu'une forme d'intelligence et en plus, a aussi des biais puisque le stress, entre autres, entre en jeu. L'une ou l'autre association va compléter cela avec un test supplémentaire des caractéristiques plus typiques d'un HP (selon les observations générales) mais reste tout de même assez arbitraire.
On a donc des spécialistes en tout genre qui savent plus ou moins diagnostiquer (re-coucou Thierry !) et parler des HPs, selon des critères plus ou moins reconnus par la plus ou moins grande partie de ces gens, avec une rigueur plus ou moins scientifique et qui font une communication, démultipliée par un facteur que j'ignore ces dernières années, qui saoule de plus en plus et qui arrive même à faire fuir de très probables vrais HPs, ayant peur de tomber dans une pseudo-secte.
Finalement, ces spécialistes, plutôt que faire du bien aux HPs, finissent par leur faire du tort. Néanmoins, j'imagine que c'est comme cela que l'on avance aussi.

Cependant, dans l'article, il me semble qu'il y a un postulat complètement raté quand même dans le sens où l'auteur considère que les personnes avec un QI égal ou supérieur à 130 est un "surdoué/HP". Il fait l'amalgame, comme beaucoup d'autres, de mettre un surdoué (= "intello") et un HP dans le même panier, alors que, selon mon ressenti (un comble quand on nuance un article scientifique), ça n'est pas vraiment (voire pas du tout) la même chose.
A partir de là, il confond 2 types (pour autant que cela soit si simple de répartir tous les ≥130 de QI en 2 types de personnes) de profils et il est certain que tout ce qui en découle est biaisé.

Les tests de QI sont déjà questionnés et l'on se retrouve à vouloir poser un diagnostic, poussant la nuance des intelligences encore plus loin et rendant le tout encore plus hasardeux.
Je me demande si le message à retenir de cet article n'est pas ça justement: le constat perplexe de scientifiques qui, par leurs méthodes scientifiques traditionnelles, semblent incapables de valider des observations faites par des gens de terrain, bien que toutefois discutables.
_________________
"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" -Antonio Gramsci
Revenir en haut
sbs


Hors ligne

Inscrit le: 16 Aoû 2017
Messages: 41
Localisation: Belgien
Date de naissance: 01/01/1900
Masculin
Type HP: Mixte HPI-HPE

MessagePosté le: Mer 13 Déc 2017 - 12:26    Sujet du message: [Article] La pseudo-science des surdoués Répondre en citant

@Exile: Entendu il y a quelques semaines: "Au centre PMS, on a dit à mon fils que c'était un malin: il fait toujours le minimum pour réussir."
Conclusion? Vous l'avez deviné: "Je crois qu'il est HP."
Tous les parents ont sans doute besoin de se convaincre que leurs enfants sont extraordinaires. Surtout lorsqu'ils ne le sont pas.
_________________
Memento mori!
Revenir en haut
satine sweet


Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2017
Messages: 25
Localisation: charente
Emploi: interim
Date de naissance: 02/10/1986
Type HP: Mixte HPI-HPE

MessagePosté le: Jeu 14 Déc 2017 - 09:53    Sujet du message: [Article] La pseudo-science des surdoués Répondre en citant

excusez moi de vous poser cette question mais, pensez vous vraiment que quand on est hp on doit forcement ce gonfler d'orgueil? moi perso je me sent perpétuellement seul et incomprise et comme j'ai été mal traité et non suivi petite, je suis en échec scolaire ce qui ne m'a pas empêché d’écrit deux livre et un troisième projet. il n'y a pas un jour ou je ne me sent pas stupide car je n'ai pas de diplôme, et j'ai la phobie réelle des examens même les plus simples. je n'arrive pas à comprendre cette orgueil mal placé car ça ne correspond pas du tout à la réalité que je vie au quotidien.

bien respectueusement
_________________
satine s
Revenir en haut
Skype
Exile
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2017
Messages: 203
Localisation: Braine-l'Alleud
Date de naissance: 08/05/1987
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Déc 2017 - 10:21    Sujet du message: [Article] La pseudo-science des surdoués Répondre en citant

sbs a écrit:
@Exile: Entendu il y a quelques semaines: "Au centre PMS, on a dit à mon fils que c'était un malin: il fait toujours le minimum pour réussir."
Conclusion? Vous l'avez deviné: "Je crois qu'il est HP."
Tous les parents ont sans doute besoin de se convaincre que leurs enfants sont extraordinaires. Surtout lorsqu'ils ne le sont pas.


Eh bah voilà...
Vive l'auto-diagnostic.

On est bien d'accord sur la manière dont les parents abordent le point.
Je pense que c'est pile poil en ligne avec le comportement des parents vis-à-vis des profs aussi, qui se dégrade énormément - les parents estimant de nos jours que ce sont très souvent les profs le problème et plus leur enfant (vs. ce qui se passait il y a encore >10 ans quand j'étais encore en secondaires).

Ça n'aide absolument pas l'enfant et ça ne fait que gonfler l'égo des parents.


satine sweet a écrit:
excusez moi de vous poser cette question mais, pensez vous vraiment que quand on est hp on doit forcement ce gonfler d'orgueil? moi perso je me sent perpétuellement seul et incomprise et comme j'ai été mal traité et non suivi petite, je suis en échec scolaire ce qui ne m'a pas empêché d’écrit deux livre et un troisième projet. il n'y a pas un jour ou je ne me sent pas stupide car je n'ai pas de diplôme, et j'ai la phobie réelle des examens même les plus simples. je n'arrive pas à comprendre cette orgueil mal placé car ça ne correspond pas du tout à la réalité que je vie au quotidien.

bien respectueusement


Que veux-tu dire par ta question ?
Parles-tu des rédacteurs de l'article ou de nos interventions ?
_________________
"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" -Antonio Gramsci
Revenir en haut
satine sweet


Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2017
Messages: 25
Localisation: charente
Emploi: interim
Date de naissance: 02/10/1986
Type HP: Mixte HPI-HPE

MessagePosté le: Jeu 14 Déc 2017 - 11:13    Sujet du message: [Article] La pseudo-science des surdoués Répondre en citant

j'ai parcouru le forum et je ne pourrais pas nommer précisément mais effectivement, j'ai ressenti à plusieurs moments un certain ego sur le fait d’être hp, c'est une réelle impression mais comment l’argumenter, il est vrais que ce forum accueil aussi des parents d'enfants hp, il est donc normale que le discourt du parent sois différent du ressenti de l'enfant si c'était lui qui témoignait. c'est un sujet qui ne peu ce catégoriser car on est tous unique et le soutiens de nos proche peu avoir une incidence importante sur la façon dont on expérimentera notre don. si je suis maladroite je m'en excuse, je suis toute heureuse d'avoir trouver se forum car je vie dans un silence meurtrier depuis toujours mais en même temps je découvre et peut être que je me laisse emporté par mon excitation.
_________________
satine s
Revenir en haut
Skype
Exile
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 19 Juin 2017
Messages: 203
Localisation: Braine-l'Alleud
Date de naissance: 08/05/1987
Masculin

MessagePosté le: Jeu 14 Déc 2017 - 16:52    Sujet du message: [Article] La pseudo-science des surdoués Répondre en citant

Merci pour tes précisions.

Ecoute, cet orgueil est, personnellement, quelque chose que je déteste et je ne pense pas me tromper si je souligne que c'est le cas au minimum des autres personnes qui gèrent ce forum.

Ma perception du HP est justement quelqu'un de modeste, qui préfère se tirer une balle dans le pied que de faire du mal à un autre et se mettre exagérément en avant au détriment (même inconscient) de quelqu'un d'autre. C'est pour cela que le sujet du manque de confiance en soi et d'estime de soi revient régulièrement sur la table pour les HP, justement.

J'ai bien conscience que certains membres ici semblent apprécier s'épandre et se répandre sur leurs qualités, à quel point ils sont géniaux, intelligents et au-dessus des autres, et à s'adonner au culte de leur égo.
Il y a une manière de dire les choses et un vocabulaire à adopter pour s'exprimer de manière respectueuse de l'autre et sans se mettre constamment en avant, même implicitement.
C'est quelque chose que nous restreindrons beaucoup plus dans le futur car ce n'est clairement pas le type de mentalité que nous voulons ici.
_________________
"Le vieux monde se meurt, le nouveau monde tarde à apparaître et dans ce clair-obscur surgissent les monstres" -Antonio Gramsci
Revenir en haut
satine sweet


Hors ligne

Inscrit le: 13 Déc 2017
Messages: 25
Localisation: charente
Emploi: interim
Date de naissance: 02/10/1986
Type HP: Mixte HPI-HPE

MessagePosté le: Jeu 14 Déc 2017 - 18:00    Sujet du message: [Article] La pseudo-science des surdoués Répondre en citant

forum ou place public, on ne choisi jamais les personnes que l'on côtoie et je ne rejetterais personne car parfois, même toujours l'ego est le signe de l'ignorance. mais si la vie m'a appris quelque chose, c est justement que nos altercations nous enseignes, si on peu aidé des parents à mieux gérer leurs enfants en leur expliquant que cette ego est stupide et inadéquate, on ne sais pas le bien qu il en découlera, mais espérons un max positif!!!. quand à nous, nous pouvons nous reconnaitre et dialogué les uns avec les autres  travers nos commentaires et en pv.
_________________
satine s
Revenir en haut
Skype
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 06:09    Sujet du message: [Article] La pseudo-science des surdoués

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Haut Potentiel - Amis des Zèbres, bonjour ! Index du Forum -> Mais encore? -> Liens Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 phpBB Group
trevorj :: theme by ~// TreVoR \\~
Traduction par : phpBB-fr.com
Votez pour ce site sur Weborama !